L'édito

« L’agriculture durable en Europe » où la question du devenir de notre modèle productif

« L’agriculture durable en Europe » où la question du devenir de notre modèle productif

La commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale m’a confié la charge d’un rapport d’information sur l’agriculture durable dans l’Union européenne. Avec M. Chassaigne, député du Puy-de-Dôme, nous auditionnons depuis septembre dernier, les représentants nationaux et européens du monde agricole et environnemental. Notre rapport s’inscrit ainsi dans les réflexions menées autour des négociations de la future PAC 2020 et c’est en considérant prioritairement celle-ci que nous construisons notre travail parlementaire.

Notre territoire est marqué par une économie agricole soumise à des vulnérabilités fortes et bien que la question de la PAC ne saurait à elle seule résoudre tous les défis que le Lot-et-Garonne se doit de relever, elle reste néanmoins un enjeu majeur.

Si à l’évidence le travail porté avec mon collègue souscrit à un cadre européen, il n’en reste pas moins important à mon sens de considérer les différents échelons d’actions de la PAC et de ce qu’il faut entendre par agriculture durable.

Aussi, je tiens à associer l’ensemble des acteurs du monde agricole local qui souhaitent participer à une réflexion collective portant sur ces enjeux.

Je vous invite ainsi à participer, au prochain Matin Coopérant organisé au Lycée Professionnel Agricole Fazanis le vendredi 16 mars 2018, en présence de Monsieur le député André Chassaigne et d’experts issus du monde agricole. Nos échanges s’articuleront autour de deux tables rondes, la première abordera la question de la gestion des risques, la seconde portera sur le juste prix et la rémunération des agriculteurs.

%d blogueurs aiment cette page :