Rôle et fonctions à l'Assemblée

Alexandre Freschi
Majorité présidentielle LaREM,

Nommé à la commission des affaires culturelles et éducatives, Alexandre Freschi y étudie précisément les questions liées aux médias, aux politiques culturelles, aux enjeux du monde éducatif et sportif, mais aussi au monde associatif. Il est nommé par le président de l’Assemblée nationale François De Rugy, administrateur au Haut Conseil de la Vie Associative.

Alexandre Freschi à par ailleurs été désigné pour intégrer la commission des affaires européennes. Référent au sein de cette commission des affaires culturelles et éducatives, il est aussi en charge d’un rapport portant sur « L’agriculture durable à l’échelle européenne », rapport dont le cœur repose sur les négociations de la PAC post-2020.

Il est nommé le 29 mars 2018 président de la commission d’enquête sur l’égal accès aux soins sur l’ensemble du territoire et sur l’efficacité des politiques publiques mises en œuvre pour lutter contre la désertification médicale en milieux rural et urbain.

Membre d’un groupe de travail extra-parlementaire, portant réflexion sur l’accès à l’emploi des jeunes de 16 à 25 ans, il est aussi impliqué au sein des groupes Logement, PME-TPE et Agriculture de la majorité présidentielle.

La commission des Affaires culturelles et de l’éducation a été créée le 1er juillet 2009, en même temps que la commission des Affaires sociales, par scission de la commission des Affaires culturelles, familiales et sociales.
Conformément à l’article 36, alinéa 4, du Règlement de l’Assemblée nationale, les domaines de compétence de la commission des Affaires culturelles et de l’éducation sont l’enseignement scolaire, l’enseignement supérieur, la recherche, la jeunesse, les sports, les activités artistiques et culturelles, la communication et la propriété intellectuelle.

La Commission des affaires européennes (CAEU) a une mission profondément originale. À la différence des commissions permanentes, dont la vocation principale est de préparer l’examen et le vote des lois en séance publique, la CAEU exerce un contrôle, sur les activités européennes du Gouvernement. Ses missions et son travail se sont considérablement étendus depuis une dizaine d’années. Entretenant désormais un dialogue direct et régulier avec les institutions européennes, en particulier le Parlement européen, et avec les autres parlements de l’Union européenne, et grâce à une très étroite collaboration avec les commissions législatives de l’Assemblée, elle s’attache à sensibiliser et éclairer les députés sur les enjeux européens et à porter au niveau européen les priorités françaises.

Interventions à l'Assemblée