L'édito

Il y a un an, vous avez donné au Président Emmanuel Macron une large majorité à l’Assemblée, signe d’une volonté de renouvellement politique qui puisse redynamiser le Pays.

Dès notre entrée en fonction, mes collègues et moi nous sommes saisis du projet porté par le Président de la république, pour combattre les inégalités dont la première d’entre elles est le chômage de masse ; pour relancer la croissance économique, pour conduire la transition environnementale et pour mieux employer l’argent des contribuables en respectant notre engagement de réduire le déficit public (principaux votes de la majorité, visibles sur alexandre-freschi.fr).

Progressiste et européen, je m’étais engagé à construire une action parlementaire en lien avec les problématiques locales, qui puisse trouver un équilibre dans une politique territoriale globale.

De nombreuses transformations ont d’ores et déjà été lancées, dans lesquelles je me suis engagé pour porter votre voix.

Bien du travail reste encore à faire pour que tous bénéficient du progrès, et ce travail c’est dans la même dynamique de concertation que j’ai initiée cette première année, que je le mènerai.

%d blogueurs aiment cette page :